Placette d’alimentation

JPEG - 28.2 ko

Action pour la conservation et la restauration du Milan royal en Bourgogne


L'EPOB s’est engagée en 2007 dans le programme régional de restauration du Milan royal, en déclinaison directe du plan national du même nom.


La création de plusieurs placettes d'alimentation spécifiques, assimilables à des petits charniers, a été le premier objectif de restauration en Bourgogne, conformément au plan national en vigueur. Trois placettes fonctionnent à Sauvigny-le-Bois (89) et Flavigny-sur-Ozerain (21) depuis l'automne 2009, et une à Commarin (21) depuis l'automne 2010. Une quatrième placette sera mise en place courant 2011 à Drambon (21).


Ces actions de nourrissage sont considérées comme des mesures d’urgence temporaires, installées dans l’espoir d’un avenir plus favorable où elles deviendraient alors caduques. Ces placettes sont censées améliorer les conditions d’hivernage pour les Milans royaux dans certaines régions françaises stratégiques qui ont vu en quelques dizaines d’années leurs potentialités d’accueil diminuer ou chuter pour différentes raisons : fermetures massives de décharges communales et sauvages, agriculture intensive aux conséquences négatives multiples (simplification des paysages et disparition des prairies permanentes, utilisation importante de produits phytosanitaires, équarrissage systématique).


Ces installations pourront en Bourgogne peut-être profiter à certains hivernants nés ou nicheurs dans notre région, participant ainsi alors directement à la conservation de la population nicheuse régionale. Mais elles s’intègrent surtout à une échelle plus vaste, concernant des oiseaux aux origines diverses. Elles participent ainsi à la restauration de la population mondiale, qui profitera indirectement à la population nicheuse bourguignonne.



Crédit photo : Anne-Laure BROCHET


Documents joints

Placette Milan royal - Flavigny - EPOB
Placette Milan royal - Flavigny - EPOB
Placette Milan royal - Sauvigny - EPOB
Placette Milan royal - Sauvigny - EPOB