Observatoire rapaces

JPEG - 21.5 ko

Participation de l’EPOB à l’Observatoire Rapaces

Contexte

Suite à l’enquête Rapaces réalisée en 2000-2002, qui a permis d’établir un nouvel état des lieux sur les effectifs de rapaces nicheurs de France, et afin de mesurer des évolutions ultérieures de ces espèces, en 2006 la LPO mission rapaces relançait le projet sous la forme d’un observatoire rapaces annuel selon le même protocole.


Son principe repose sur l’inventaire des rapaces nicheurs d’au moins un carré (25 km²) par département. L’Observatoire rapaces est un fabuleux outil de connaissance au service de la conservation des rapaces. Cette enquête permet en effet d’accroître et d’affiner les connaissances sur l’état des populations et de dégager les tendances évolutives des rapaces nicheurs de France (elle s’avère notamment être un outil efficace pour déceler d’éventuels déclins). Elle a donc pour vocation d’orienter les stratégies de conservation des rapaces.


L’EPOB a décidé de s’associer à ce projet en s’engageant chaque année à réaliser au moins 3 carrés en Bourgogne. Cet objectif a été atteint tous les ans depuis 2007 grâce à l’aide financière de la DREAL (ex-DIREN), du Conseil Régional de Bourgogne et de l'Europe (via les fonds FEDER) qui ont soutenu ce projet.


Organisation

L’étude mobilise tous les ans des salariés et des bénévoles des associations membres de l’EPOB. La LPO Mission rapaces fournit chaque année une liste de 3 cartes IGN au 25000° tirées au sort par département. L’EPOB choisit au moins une carte par département et réalise le recensement de tous les rapaces sur le carré central de 5 x 5 km de chaque carte selon le protocole établi lors de l’enquête rapaces de 2000-2002.


En fin de saison, l’EPOB transmet à la LPO Mission rapaces les résultats par carré : nombre de couples nicheurs par espèce, éventuellement cartographie des couples repérés.


Méthodes de prospection

Afin d’obtenir des données comparables à celles obtenues lors de l’enquête rapaces et comparables d’une année sur l’autre, la méthodologie utilisée est exactement la même (carrés identiques, indices de nidification identiques, effort de prospection similaire).



Crédit photo : Brigitte GRAND




Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 1er juillet 2015
par admin

Observatoire rapaces 2014

Pour la huitième année consécutive, l’EPOB a participé à l’Observatoire des rapaces diurnes en réalisant trois carrés sur le territoire bourguignon. Huit espèces ont été recensées sur les quinze que compte la région. Les tendances nationales de cinq espèces de rapaces diurnes sont à la (...)
mardi 3 juin 2014
par rédacteur

Observatoire rapaces - Bilan 2013

Résumé Pour la septième année consécutive, l’EPOB a participé à l’Observatoire des rapaces diurnes en prospectant quatre carrés répartis sur les quatre départements bourguignons. Sur les quinze espèces de rapaces diurnes se reproduisant en Bourgogne, neuf ont été recensées dans les carrés suivis en 2013. (...)
mardi 16 avril 2013
par rédacteur

Observatoire rapaces - Bilan 2012

Résumé : Pour la sixième année consécutive, l’EPOB a participé à l’Observatoire des rapaces diurnes en réalisant trois carrés sur le territoire bourguignon. Onze espèces ont été recensées sur les quinze que compte la région. Les carrés à dominance bocagère s’avèrent être les plus riches aussi bien en nombre (...)
jeudi 10 mai 2012
par rédacteur

Observatoire rapaces - Bilan 2011

Milans noirs à Chagny (71) ©Brigitte GRAND (EPOB) Résumé Pour la cinquième année consécutive, l’EPOB a participé à l’Observatoire des rapaces diurnes en réalisant trois carrés sur le territoire bourguignon. Huit espèces ont été recensées, dont cinq présentes sur tous les carrés (Buse variable, Faucon (...)
mercredi 6 avril 2011
par rédacteur

Observatoire rapaces - Bilan 2010

Résumé Pour la quatrième année consécutive, l’EPOB a participé à l’Observatoire Rapaces en réalisant 3 carrés sur le territoire bourguignon. 11 espèces ont été recensées, les plus abondantes sont la Buse variable, le Faucon crécerelle et l’Epervier d’Europe présents sur tous les carrés. On note ensuite des (...)

Navigation